Wow ! I did it ! et avant la fin de l'hiver !

Parce qu'à l'origine, j'avais un vrai problème : mon immense manteau, cousu il y a un an. Eh bien figurez vous que je ne l'avais jamais porté, d'abord parce qu'il a fait trop chaud l'hiver dernier, puis, l'automne venu, en raison de son grand col qui finalement laisse passer tous les courants d'air. Incompatible avec l'attente sur le quai de la gare le matin !

Or, je n'avais bien sûr rien à mettre avec ! Mon snood de l'hiver dernier était trop ton sur ton, et top lâche. Coincée, j'étais !

Et c'est en feuilletant mes catalogues Phildar (ce fut vite fait, ma collection n'est pas grande !) que j'ai trouvé l'inspiration avec un snood torsadé (N°43 du catalogue n°42), que j'ai simplement alllllllllongé pour en faire un double-tour. 6,5 répétitions du diagramme, quelques mois de travail, des voyages en train à Londres, à Zurich, à Genève, à Montpellier, pour presque 1,50m de long. Comme quoi, après le fiasco du shawl et celui du gilet Ikea, je ne suis pas rancunière envers notre Phiphi national !

Slide6Slide7

Slide8

Avec par ordre d'apparition : de grandes torsades-lisières, une tresse, des mini-torsades sur 4 mailles, puis de nouveaux les torsades en lisières, par de quoi s'endormir, mais pas de difficulté technique non plus. Je ne cesserai de le répéter : les torsades, c'est que d'la gueule ! Peu d'efforts pour beaucoup d'effet (je le dis souvent du passepoil également !!).  Hum ... j'ai quand même fait quelques petites erreurs que les puristes remarqueront ...

Slide5Slide3

Côté laine, on est sur un fil mélangé chunky de chez Rico, 50% de laine (mouton/alpaga), chaud et assez agréable à travailler. J'ai tricoté en 6, et j'ai écoulé 5 pelotes.

Slide4

Slide1

*

*    *

Maintenant que je suis bien au chaud, je peux dire que j'ai relevé le défi du 1er mars des serial défieuses. Venez découvrir leur créas cocoon ! 

Slide2