... et du vrai rose ! Le ton a été donné par les mariés, Nathalie et Vincent. Pour suivre, les témoins et amies proches s'étaient commandé des robes de cérémonie coordonnées, dans le même tissu fushia avec des formes différentes. Jusque-là, un vrai conte de fée ! 

Slide1

Tout allait bien, oui, sauf qu'à réception des robes (réalisées 'sur commande' dans un pays réputé pour sa croissance au rythme exponentiel), il manquait aux filles jusqu'à 16 cm pour les fermer ... Déception ... Pas de possibiité de les échanger, puisque réalisées sur commande ... Ô Rage, Ô Désespoir ...

Bien qu'éprouvant énooooorrrrrmément d'affection pour la mariée, les témoins n'ont opté :

- ni pour une diète extrême (ou alors il aurait fallu s'y prendre 6 mois avant au moins ..!),

- ni pour l'extraction chirurgicale de quelques côtes.

Elles ont préféré me soumettre le problème. 

Suite à un mic-mac à base de 'on a commandé presque la même robe, tu ne rentres pas dedans mais peut-être qu'elle me va...', il restait 4 robes à sauver : une même problématique à résoudre par différentes solutions techniques, puisque les 4 robes avaient des formes différentes. 

J'ai donc mesuré, puis décousu, retourné, éventré, défroncé (une des jupes pour récupérer du tissu), patronné, doublé, plissé, piqué, surpiqué, testé, ajusté... pour que les filles puissent rentrer ET respirer (ne pas négliger la respiration ...) dans leurs robes ! 

Slide6

Le sauvetage a pris la forme de pièces complémentaires, affectueusement et pudiquement surnommées les 'extensions', insérées le plus discrètement possible à l'extérieur ...

Slide3

 ... et dupliquées dans la doublure ...

Slide4

... pour un rendu plus qu'acceptable. Illustration ici sur la robe de Cindy, avec un élargissement pourtant important par les côtés ... 

Slide2

 ... celle de Steph, agrandie autour du zip dans le dos (au passage, on apprécie au passage la nuance de rose un peu plus foncé, provenant d'une robe censée être réalisée dans le même tissu ...)

Slide7

 ... celle d'Elodie, où j'ai pu grignoter sur les laaarrrges maaarrrges de couture, mais qu'elle n'a finalement pas portée ; même une fois que la robe était 'portable', c'est en fait la coupe qui ne lui plaisait pas !

Slide8

Et le petit bonus pour lequel je n'ai pas de photo : celle de Marie-Pierre (la joueuse), qui n'a pu annoncer officiellement sa grossesse que plusieurs semaines après la prise des mesures ! On a adapté la forme des 'extensions' en conséquence ... j'espère avoir prochainement les photos by Emilie pour vous montrer ça.

*

*    *

Alors évidemment c'était du S.O.S. Couture, ce n'était pas parfait, parce que les vêtements ne sont pas construits pour intégrer des extensions. Mais au vu des finitions d'origine des chinois (oups... j'ai balancé ...), je n'ai pas de quoi avoir honte ! Voyez donc ce maaagnifique décalage d'1cm à la couture de taille !

Slide5

En tout cas le mariage était beau, les mariés heureux, les invités comblés, et ... les petites demoiselles d'honneur étaient en rose, elles aussi ... on s'en reparle bientôt ? 

 moulin