Diapositive31

Parce que chaque création a son histoire ... celle des sacoches à vélo de Sandrine a commencé en octobre 2020. Le couvre-feu venait d'être annoncé, et nous nous sommes retrouvés avec notamment Sandrine, son mari (c'est important !) pour profiter de la soirée de la dernière chance.

Et lors de cette soirée, Sandrine a placé dans la conversation que, maintenant qu'elle utilise beaucoup son vélo pour se déplacer, elle aimerait avoir de jolies sacoches, et qu'il faudrait qu'on en parle ensemble.

A l'approche de Noël, j'étais plutôt dans la dynamique des sacs d'hiver, des bananes en moumoute en velours ; j'avais déjà le sujet 'sacoches à vélo' en tête depuis plusieurs années, mais je n'avais jamais pris le temps de me pencher sérieusement sur le sujet.

Et c'est finalelement Christophe, le mari de Sandrine, qui m'a contactée pour envisager peut-être de les lui réaliser et offrir pour Noël ! Et moi, être complice de cadeaux surprises, c'est un peu un des mes moteurs de vie !!! Christophe avait lui-même bénéficié d'un sac-cadeau surprise il y a quelques années (attention des rétines si tu cliques !). 

Quelques petits échanges Pinterest avec Christophe plus tard, j'avais le plan en tête et j'engageais la conception, le choix des matériaux et la réalisation. Pour aller avec son vélo gris, j'ai opté pour des tons rose / violet, en utilisant au maximum des matériaux que j'avais en stock, pour limiter le coût. D'ailleurs vous reconnaîtrez sûrement le Petit Pan coquelicot enduit dans lequel j'avais réalisé un sac pour Hélène, la soeur de Sandrine ! 

Diapositive15

Diapositive29Diapositive30

Tous les tissus extérieurs sont imperméables pour affonter toutes les conditions météo, l'intérieur est en coton. 

Diapositive23

Se sont en fait deux sacoches reliées par un 'pont' qui se fixe sur le porte-bagage par 4 velcros. Une tige en bois permet de ridifier le tout et sert de poignées quand on sépare les sacoches du vélo.

Diapositive10Diapositive05

Diapositive03

 

Les sacoches sont à largeur variable selon ce qu'on a à transporter.

Diapositive01

 

Il y a de nombreuses poches : poches zippées dans les rabats extérieurs, 

Diapositive21Diapositive27

Une fois séparées du vélo, les sacoches peuvent se porter à l'épaule grâce à une bandoulière amovible, et réglable 

Diapositive09

Diapositive10

Pour ne rien cacher, ce fut un petit casse tête pour que chaque pièce prenne place au bon moment, et qu'un maximum de coutures soient invisibles, tout en passant en épaisseur dans ma machine. Je n'ai pas échappé à quelques coutures à la main au fil de cordonnier ;)

Diapositive2

WhatsApp Image 2021-03-20 at 15WhatsApp Image 2021-03-20 at 15WhatsApp Image 2021-03-20 at 15

WhatsApp Image 2021-03-20 at 15WhatsApp Image 2021-03-20 at 15WhatsApp Image 2021-03-20 at 15

*

*    *

Et ç'a été dur de tenir le secret, d'autant que Sandrine est passée prendre un café à la maison début décembre, et m'a relancée :

- "au fait, tu as réfléchi un peu aux sacoches à vélo ?

- Oh tu sais, là je suis dans les commandes de Noël, j'ai pas trop le temps, on en reparle au printemps...?"

J'ai menti.

Mais Christophe m'a rassurée et asboute, c'était pour la bonne cause !!!

J'ai quand même demandé pardon à Sandrine sur l'étiquette de ses sacoches ;)

Diapositive1

En tout cas le délai était tenu, et elle a même fait de jolies photos/vidéo sur FB pour montrer comme elles vont bien à son vélo

 

Et j'ajoute cette création fleurie au défi orchestré par Coco du blog Pas@Pas de Chat à l'occasion du printemps ! Cliquez sur le lien pour découvrir les créations des autres participants et trouver-qui sait ?- de nouvelles inspirations ! 

Diapositive33