#lebelindienjpaut

Au fil de mes recherches de fournitures pour des commandes de sacs, j'ai découvert un fournisseur de cuirs qui propose une gamme A TOMBER de peaux suédées, et je n'ai pas résisté à l'appel d'un rose indien, à la fois doux et sourd ... à peine l'avais-je aperçu que je me voyais déjà couper des franges dedans. 

J'ai eu le temps d'en rêver, de ces franges, et c'est un an après mon achat que le sac rêvé est devenu réalité. Beaucoup de réflexion sur le patronnage, pour trouver le style sobre qui mettra en valeur la matière, et qui optimisera la peau, aussi ! Parce que, caser une bandoulière dans une peau d'animal n'est jamais chose aisée, ou alors très onéreuse ... c'est comme couper du biais dans un coupon de tissu ... if you know, you know ! 

Diapositive09

C'est donc une forme seau épurée que j'ai retenue, tout le corps du sac est coupé d'un seul tenant, avec incrustation de deux rangées de franges, pour un effet dense et dansant dans le mouvement ... j'adore ! 

Diapositive04Diapositive10

Diapositive11Diapositive07

Comme il est brut de chez brut (pas de doublure), il s'est ajoint les services d'une pochette bien pratique pour y loger les petits effets précieux, et éviter qu'ils se baladent au fond du sac. 

Diapositive02

Un cordon permet de resserrer le haut du sac, pour le fermer aux mains baladeuses ! La bandoulière est ajustable en longueur. 

Un modèle déjà bien porté, utilisé, crash-testé ... validé ! J'ai donc pu l'ajouter à ma boutique en ligne, il est réalisable sur commande. 

*

*    *

Diapositive08

Comme dirait Juliette Armanet, "je sais que c'est lui, tout me le dit" ... c'est mon indien pour la vie.

Ou en tout cas, moi, c'est mon indien pour la saison ! ;)