Bien que la saison des cérémonies batte son plein, point de baptême ou de mariage cette fois-ci, mais une célébration. Une célébration à laquelle je n'aurais pas pris part si l'amour ne s'en était pas mêlé. Car si Nat n'était pas tombée amoureuse de son Vincent de mari, elle n'aurait pas été embarquée dans sa passion pour l'Histoire et n'aurait pas participé avec lui à la célébration du 70ème anniversaire du débarquement en Normandie.

... Et elle n'aurait pas eu besoin d'une robe selon les codes de l'époque ! C'est là que j'entre en scène.

Slide01

Parce que Vincent et ses copains, ils ne badinent pas quand ils passent en mode reconstitution historique. Non seulement eux portent des uniformes authentiques, y compris les accessoires et le mode de vie de l'époque (cantine, tentes ... et tout ce qu'on peut imaginer !) ; mais les amies et épouses doivent suivre, et adopter le style vestimentaire et capillaire adéquat. 

Et c'était d'autant plus important cette année, où de nombreux vétérans avaient fait le déplacement trans-Atlantique ; ils ne seront vraisemblablement qu'une poignée pour fêter le prochain passage de dizaine, alors il fallait mettre le paquet. Du coup, Nat avait fait ses petites recherches et commandé un patron vintage made in USA, dans son enveloppe d'origine ... a thrill ! La robe qu'elle a choisi est boutonnée de haut en bas, avec la taille marquée et tout un tas de détails de conception très datés. 

Slide04

Slide02

Le patron Alice Brooks Design est déjà découpé dans l'enveloppe, en une seule taille (qui tombait bien, heureusement !), avec les numéros des pièces marqués par perforation. Rien n'est imprimé sur les pièces, tous les repères du patron sont également découpés aux lisières ou perforés ... pas très visible aux endroits où le papier de soie est légèrement froissé ou déchiré ! L'enveloppe a été expédiée de Chicago, je n'ai pas trouvé d'horodatage, mais une inscription au crayon mentionne 1944. La personne qui l'a acheté vivait vraisemblabement dans le Kansas. 

Slide07Slide05

 

La feuille d'explications est très claire, et le plan de coupe optimisé par groupe de tailles et selon la longueur de laize. Slide06

Concernant le modèle, on peut noter le col châle (optionnel), les fronces situées au dessus de la poitrine pour créer du volume (pas de pinces de poitrine) ... 

Slide03

... des tas de petites pinces pour structurer les épaules (4 pinces au haut de la tête de manche), et tout autour de la taille.

Sauf que Nat (excuse-moi de le dire !) elle n'a pas vraiment une taille de guêpe. Enfin ... 

Slide08  Slide09

 

... rien de grave, ça ne durera que quelques mois ! En effet, en attendant que sa 2ème petite croquette* montre le bout de son nez, il fallait caser le bidon dans la robe ... qui n'était pas vraiment faite pour ça !!! Mais les challenges, j'aime ça. D'ailleurs c'était une de ses témoins de mariage qui m'avait fait la même surprise il y a 2 ans lorsque j'avais bossé sur ses robes roses. J'ai donc réalisé des petites extensions temporaires, coincées sur les côtés de la robe, pour donner du volume et permettre à Nat de fermer la robe, ni vu ni connu (presque). Le moment venu, je supprimerai ces pièces et je reprendrai l'ourlet pour revenir au modèle d'origine. 

* il s'agit d'un enfant (NDLR - pour dissiper tout risque de malentendu)

Slide10

*

*    *

Pour parfaire la tenue, Nat a même trouvé une ceinture fine suffisamment longue pour faire le tour du bidou. 

Et elle était bien jolie lors des cérémonie et autres bals, pour faire honneur à ces combattants de la liberté. 

b10410659_10203915227426296_7299329760976682317_n-pola